NARCISSIQUE DE TYPE VULNÉRABLE

SANDRA LACOMBE

Série Parent narcissique : type vulnérable
4 mars 2021 adminsandralacombe

Attention !  Cet article est non exhaustif. Il est conseillé de choisir le discernement afin d’arriver à inclure l’information dans le contexte de votre réalité.

 



Je débute une série de capsules sur le narcissisme dans le but de démystifier tous les types de parents narcissiques.

On pense que le narcissisme est le seul fait d’avoir une idée grandiose de soi-même, de ne pas démontrer d’empathie, de l’arrogance et de l’égocentrisme.

Bien que tout ça fasse partie du coeur des traits narcissiques, lorsque l’on examine de plus près les personnalités, on comprend qu’il y a des subdivisions qui existent.

Narcissique de type vulnérable

Je ne suis pas ici pour diagnostiquer qui que ce soit, mais tout comme on peut dire de quelqu’un qu’il est « impatient », on peut dire de quelqu’un qu’il est narcissique. C’est un trait de personnalité. 

Dans la sphère des parents émotionnellement immatures, on retrouve une catégorie consacrée aux parents narcissiques. Parce que, oui, un parent narcissique est un parent hautement immature émotionnellement. Et, les parents narcissiques, je les place personnellement dans la catégorie que je nomme : parents aux émotions volatiles. J’en parle davantage dans mon programme de coaching en ligne. Pour l’instant, ce que vous devez savoir, c’est qu’il est le plus immature de tous les types de parents immatures. 

Je sais à quel point un parent immature nuit au développement psychologique d’un être humain et c’est encore plus vrai pour un parent narcissique.

J’ai résisté longtemps, parce qu’il y a des tonnes d’information au sujet du narcissisme, mais, j’ai décidé d’ajouter mes mots à ceux qui existent déjà alors plongeons. 

Reconnaître le narcissique vulnérable

Comme je l’ai dit, il y a plusieurs types d’immaturité et c’est aussi vrai pour le narcissisme, et celui dont on parle actuellement, c’est le narcissisme vulnérable.

Si j’avais à dire une seule chose à propos d’eux, je dirais ceci : Pauvre de lui !

C’est celui ou celle qui est victime de tout. 

  • comment peux-tu…
  • Comment oses-tu ?
  • Je n’en reviens pas…
  • Je fais tout pour toi…
  • Regarde tout ce que je fais…
  • Je fais du mieux que je peux…
  • Personne ne me supporte…
  • Personne ne m’aime

Donc, c’est un parent pleurnichard, victime, ils n’ont jamais ce qu’ils veulent, la vie est contre eux, les gens sont contre eux, ils ont une vie misérable, leur maison est misérable, etc.

Parent narcissique vulnérable

Si vous avez eu des parents aux traits de personnalités narcissiques vulnérables, ils ont une façon particulière de vous avoir éduqué.

Ils ont créé avec vous une sorte de fusion émotionnelle toxique. 

Par exemple, leurs émotions et vos émotions devaient formés qu’un. Les deux entités émotionnelles s’entremêlaient en quelque sorte. 

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Ça veut dire que le parent a BESOIN que son enfant ressente ce qu’il ressent. Et, pour y arriver, il va implanter dans le cerveau de son enfant qui est manipulable, les émotions qu’ils devraient ressentir. 

  • ON fait pitié.
  • ON est triste.
  • ON se sépare.
  • ON vit dans la misère.

Ou bien…

Je suis en colère, tu devrais être en colère pour les mêmes raisons toi aussi.

Ou encore, il va se servir de son enfant comme d’un psychologue. Son enfant devient son confident. Son enfant doit penser comme un adulte et agir comme un adulte quand LUI ou ELLE est en détresse émotionnelle. 

Donc, il y a une attitude de fusion. Il y a comme une intrication entre les deux personnes qui est malsaine.

D’abord, parce que l’enfant n’a aucun outil pour gérer ça alors il est complètement soumis à cette manipulation émotionnelle. Mais aussi parce qu’il apprend à devenir le sauveur des autres. Malheureusement, quand on est le sauveur des autres, on n’arrive plus à se centrer sur soi. On absorbe les émotions des autres, on se sent coupable et responsable de ce que les autres ressentent et vivent.

Si aujourd’hui’hui, vous êtes l’adulte d’un parent narcissique de type vulnérable, vous pouvez avoir deux réactions principales :

  1. La culpabilité
  2. la colère.

Vous vous sentez coupable parce que toute votre vie vous deviez prendre soin de votre parent. C’est votre responsabilité, alors si vous n’êtes pas en train de vous soucier de votre parent, vous vous sentez mal. 

Et, vous êtes peut-être en colère, parce que vous vous sentez obligé, lié, enchaîné à votre parent sans pouvoir aller de l’avant. Votre vie tourne autour de la perversion émotionnelle que le parent crée. Parce que oui, c’est tordu d’exiger ou de modifier l’état émotionnel de son enfant pour le ramener au sien. Il y a des séquelles à long terme que vous allez devoir régler si vous voulez redevenir autonome émotionnellement et retrouver votre autorité intérieure et vivre épanoui.

Si vous voulez des relations actuelles stables, vous devez commencer à reconnaître le mal dans votre besoin d’avoir voulu faire le bien pour votre parent.

Je vous dis que même si ça paraît normal, et ce que je veux dire par paraître normal c’est que dans certaine famille, on va vous faire sentir coupable de ne pas vous abaisser à cette perversion émotionnelle parce que « ben où est le mal ? ». On ne frappe pas.

Ce que l’on fait, c’est qu’on vous manipule émotionnellement jour après jour au point d’en être perturbé et d’instaurer l’instabilité émotionnelle. 

Ce n’était pas de votre faute. Sachez-le. 

Par contre, si vous voulez allez mieux et vous libérer pour enfin vivre de façon autonome la vie que vous méritez, vous allez devoir faire un travail intérieur et votre famille ne pourra vous supporter tout au long du chemin. 

Ce sera désagréable, parce que lorsqu’on parle de limite personnelle avec un parent narcissique, on parle du soulèvement de leur grande insécurité. Vous allez devoir confronter leur insécurité et tout ce que leur insécurité soulève. 

Donc, s’ils ont l’habitude de vous dire que vous DEVEZ venir à leur secours, quand vous direz non, vous verrez le côté le plus immature se soulever.

C’est vrai que c’est l’enfant qui du parent immature qui paie le prix, mais c’est aussi vrai de dire que si vous avez le désir de grandir, vous êtes la personne qui en ressort grandi.

Voilà !

Maintenant, si vous aimeriez savoir si vous êtes l’enfant d’un parent immature, j’ai créé un quiz qui vous aide à déterminer si vous avez subi de la négligence émotionnelle lorsque vous étiez enfant.

 



N’oubliez jamais, le bien-être, ce n’est pas que pour Bouddha!