La clé du bonheur en 2 minutes

La clé du bonheur en 2 minutes
12 novembre 2018 adminsandralacombe

Le grand bonheur

Pourquoi tant de questions sur le bonheur? Comment est-il possible qu’après 30, 40 ou 50 ans à parfaire notre éducation sur les aléas de la vie nous en sommes toujours à rechercher ce grand bonheur?

Tout porte à croire que le Bonheur est simple. Que nous y avons tous accès. Malgré tout, il semblerait qu’une grande majorité soit toujours aussi malheureux.

La séparation entre nous et le bonheur

L’une des raisons pour laquelle nous sommes séparé de notre bonheur, c’est que nous vivons pour ce que l’on n’est pas.

Depuis tout petit, on nous sépare de notre authenticité et de ce qui est vrai pour nous.

Tu ne devrais pas faire ça. Tu n’es pas gentil. Tu es trop excité. Tu es fainéant. Tu es paresseux. Tu es malpropre. Tu es insupportable. Tu n’es pas assez bien. Tu ne t’habilles pas correctement. Tu ne manges pas ce que je désire. Tu ne te comportes pas correctement. Tu n’es pas beau. Tu es trop gros.

Ainsi, nos parents nous bombardaient sans cesse de messages qui nous faisaient croire que ce que l’on était intrinsèquement, authentiquement et véritablement n’était pas bien. Il fallait changer pour plaire. Il fallait regarder à l’extérieur pour être heureux et obtenir le regard approbateur de nos parents.

C’est de cette façon qu’on fut divisé de notre perfection innée et de ce qui nous faisait sentir heureux : être SOI.

Par conséquent, on a douté de soi et de nos compétences. On s’est remis en question. On a enregistré tous les messages superficiels qui ont créés une scission entre notre bonheur simple et notre Soi.

Par la suite, nous sommes tombé dans l’illusion que pour être heureux il fallait regarder et chercher à l’extérieur de nous et nous aligner aux idées extérieures pour connaître ce sentiment.

Je serai heureux quand je serai comme… Je serai heureux quand j’obtiendrai… Je serai heureux quand je ferai… Moi et moi seul, ce n’est pas suffisant.

La recherche du bonheur

C’est sans savoir que plus on regarde à l’extérieur de soi pour trouver ce fameux bonheur, plus on s’en éloigne.

Le Bonheur n’est rien d’autre qu’un état d’esprit dans lequel on fait fleurir la beauté de sa propre personne. Aucune fioriture n’est requise. L’instant où le bonheur se manifeste est l’instant où vous cessez de le chercher dans la forme et dans le monde extérieur.

Pour en apprendre plus sur votre vraie nature et votre authenticité : Comment ne plus passer à côté de sa vie et trouver sa nature.

20 IDÉES POUR SUSCITER SON BONHEUR

  1. Le moment où vous dessinez le chemin de vos doigts sur la paume de votre  amoureux.
  2. Lorsque vous appréciez les crépitements du feu.
  3. L’instant où vous prenez conscience que le silence vous comble parfaitement.
  4. La douceur de la peau du visage de votre enfant.
  5. La minute où vous ne cherchez rien d’autre qu’être Là.
  6. Les feuilles accrochées aux branches qui dansent sous le vent.
  7. La neige qui frappe votre visage.
  8. La grandeur du ciel étoilé.
  9. Le rire.
  10. La compassion.
  11. La vie.
  12. S’imprégner de la présence des gens.
  13. L’entièreté de la solitude.
  14. Avoir un rendez-vous intérieur avec soi.
  15. La chaleur.
  16. L’énergie.
  17. La fluidité d’un esprit ouvert.
  18. La liberté intérieure.
  19. La pleine présence et conscience.
  20. Se choisir.

La clé du bonheur en 2 minutes

Vous ne pouvez pas le trouver dans vos achats, vos possessions, vos accomplissements, votre régime de vie stricte et ordonné, vos succès extérieurs, vos constructions idéologiques, vos obsessions, vos compulsions, vos idées de grandeur, vos relations, vos habitudes ou vos désirs.

La minute où vous cessez de vous chercher dans quelque chose d’extérieur à vous, vous touchez le bonheur.Vous êtes complet. Votre entièreté fait de vous le bonheur.

Oui, vous pouvez toujours avoir envie de plaisirs, de superficialités et d’expériences enivrantes, mais comprenez qu’ils ne pourront jamais être aussi véritable que la pureté et la nudité simple du bonheur ressenti lorsqu’il ne se passe plus rien à l’extérieur et que tout est vibrant à l’intérieur.

Plus vous cessez de chercher, plus vous trouvez. N’écoutez plus ce que les autres attendent de vous. Écoutez-vous.